Le Coin du PSG

Le Coin du PSG

Du sexe chez Disney (1)

En 1977, Disney projette dans les salles de cinéma son nouveau film d'animation "Les Aventures de Bernard et Bianca" au rhytme de 24 images par seconde. A cette vitesse, impossible pour le commun des mortels d'apercevoir une femme nue à la fenêtre d'un immeuble le temps de 2 images, soit 1/12 de seconde (!)... surtout que la scène en question va très vite puisque nos 2 héros subissent un vol mouvementé avec ce cher Albatros. Ces images imperceptibles à l'oeil sont communèment appelées "images subliminales".

C'est dans les années 90 que le scandale éclate ! En effet, les particuliers ont désormais la possibilité de voir et revoir leurs dessins-animés préférés à domicile grâce au magnétoscope. Pour peu que vous utilisiez la fonction image par image pour scruter le moindre détail présent sur la bande de votre VHS, vous tomberez nez-à-nez avec cette femme exhibitionniste qui expose son anatomie aux spectateurs !

Bien entendu, Disney a compris la leçon et a vite rappelé les quelques 3,4 millions de cassettes vidéos présentant le vice sur le marché et proposé une nouvelle version au public, une version dépourvue de femme squattant aux fenêtres en tenue d'Eve.



 





26/07/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres